Chasse sur le lac

Oiseau prêt à bondir. Rapace.
Le plongeon vertical menace.
Sourde, l’eau du lac se tait
livide de douleur.

D’un coup sec,
l’aile tranche le bleu.
Dans le froid reluit
le poisson que le bec lacère.

Le jour est gris à force de mourir.
Nous sommes seuls. Muets.
Une entente tacite
nous pousse à nous séparer.

Aco Šopov, Confondu dans le silence (Слеј се со тишината), 1955
Traduit par Edouard J. MaunickAnthologie personnelle, 1994