Quand la tristesse s’installe

Quand la tristesse s’installe au plus profond de toi,
que ta voix n’est plus que vagissement
et ton regard détresse,
plonge dans l’eau bleue,
dans cette fraîcheur, ce bruissement.
Reviendra alors la force,
l’apaisement,
et dans ton regard, l’étincelle vive
de la jeunesse.

Aco Šopov, Confondu dans le silence (Слеј се со тишината),1955
Traduit par Jasmina Šopova, 2020