This post is also available in: Macédonien Espagnol Allemand Russe Anglais Serbe Slovène Croate Bosnien Albanais Bulgare Letton Polonais Italien

Aco Šopov à son domicile à Skopje, en 1957, traduisant en macédonien Cyrano de Bergerac. © Aco Šopov – Poesis