This post is also available in: Macédonien Espagnol Allemand Russe Anglais Albanais

Aco Šopov: Mister Yunivers (Јус-универзум), 1968

Ацо Шопов, Јус-универзум, 1968 «La satire, c’est l’opposé même du conformisme, de la littérature conformiste. Zone  dangereuse, terrain glissant, la satire bouleverse l’ordre paisible des choses. S’il est un art risqué, c’est bien celui de la satire », déclare Aco Šopov dans une interview donnée à l’occasion de la parution de ce son unique recueil de poésie satirique, paru en 1968. Il contient 22 poèmes, publiés précédemment dans le journal satirique Osten (Pic à boeuf), de septembre 1966 à octobre 1967.

Le titre du livre, Јус-универзум (Yus Univers), annonce la couleur. Šopov fait une parodie la norme “Yus”, l’équivalent yougoslave de la NF française. « Le ‘Yus’ est devenu notre seconde nature, déclare-t-il dans la même interview. « Nous vivons, mangeons, évaluons, dormons, aimons selon la norme ‘Yus' ». Et le poète de passer au peigne fin les yus-poètes, yus-prosateurs, yus-critiques, yus-scénaristes, etc. Ce recueil demeure d’une actualité étonnante, malgré la disparition de la Yougoslavie. Il suffit de remplacer “Yus” par la norme nationale de son choix!

L’origine du journal Osten remonte à la Seconde guerre mondiale, lorsqu’il paraissait, sous le titre Tagetes dans les champs, dans le bulletin de la Première brigade de choc de la guerre de libération macédonienne.

Le premier numéro sous le titre Osten, attribué à Blaže Koneski, date du 1 janvier 1945. La fréquence de parution du journal était définie à la une: « Paraît quand bon lui semble ».

Aco Šopov faisait partie des intellectuels bénévoles qui ont développé le journal, avant de devenir son rédacteur en chef entre octobre 1967 et octobre 1968.