Aco Šopov : Cinérémancien (Гледач во пепелта ), 1970. Réedition 2013.

Cinérémancien, édition 2013

Aco Šopov : Cinérémancien, 1970. Accès au contenu du livre en français

La sortie de Gledač vo pepelta (Cinérémancien), en 1970, a été accueillie en Macédoine comme un événement littéraire. Le critique littéraire Georgui Stardelov a aussitôt décelé sa dimension prophétique, remarquant que ce livre, tout en plongeant au plus profond de l’être, « examine les fondations présubstantielles d’un monde qui existe à la frontière entre le cataclysme et le bien-être de demain ».
« Grâce à ce langage poétique énigmatique, polyvalent, lourd de sens, porteur d’une multitude de couches existentielles héritées ou pressenties », déclare Kata Ćulavkova, « Šopov a déplacé l’horizon de la poésie macédonienne contemporaine. »
Quant à Risto Lazarov, qui est à l’origine de cette nouvelle édition de 2013, il explique dans sa postface qu’il a choisi ce livre pour inaugurer la nouvelle collection « Sommets » des éditions Vezilka2011, en raison de sa place exceptionnelle dans la littérature macédonienne.
En 1976, Aco Šopov avait déclaré que ce livre marquait un tournant dans son itinéraire poétique « où il n’est plus question d’essayer seulement de lire « le livre de la vie » (…) mais aussi de le dire dans une langue différente. »

Accès au contenu du livre en français

Aperçu de la promotion de l’édition de 2013 à Skopje