Aco Šopov : Cinérémancien (Гледач во пепелта ), 1970. Réedition 2013.

Cinérémancien, edition 2013

Aco Šopov : Cinérémancien, 1970. Accès au contenu du livre en français

La sortie de Gledač vo pepelta (Cinérémancien), en 1970, a été accueillie en Macédoine comme un événement littéraire. Le critique littéraire Georgui Stardelov a aussitôt décelé sa dimension prophétique, remarquant que ce livre, tout en plongeant au plus profond de l’être, « examine les fondations présubstantielles d’un monde qui existe à la frontière entre le cataclysme et le bien-être de demain ».
« Grâce à cette irruption de la parole énigmatique, polyvalente, lourde de sens, porteuse de multiples couches existentielles héritées ou pressenties », déclare Kata Ćulavkova, « Šopov a déplacé l’horizon de la poésie macédonienne contemporaine. »
Quant à Risto Lazarov, qui est à l’origine de cette nouvelle édition de 2013, il explique dans sa postface qu’il a choisi ce livre pour inaugurer la nouvelle collection « Sommets » des éditions Vezilka2011, en raison de sa place incontestablement prépondérante dans la création littéraire macédonienne.
En 1976, Aco Šopov avait déclaré que ce livre marquait un tournant dans son itinéraire poétique « où il n’est plus question d’essayer seulement de lire « le livre de la vie » (…) mais aussi de le dire dans une langue différente. »

Accès au contenu du livre en français

Un aperçu de la promotion de ce livre à Skopje, en 2013, est proposé ici.

Pour lire la traduction française du poème « Cinérémancien », du même livre, et entendre  l’original macédonien, cliquez ici.