Promotion du facsimilé de Pesni à la Société des écrivains de Macédoine

DPM_7.11.2014“Le premier livre d’Aco Šopov, qui est aussi le premier livre publié en langue macédonienne à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, est paru pour annoncer la liberté”, a déclaré Vele Smilevski (photo à droite), président de la Société des écrivains de Macédoine, en ouvrant l’hommage rendu au poète le 7 octobre 2014, à l’occasion du 70e anniversaire de la publication du recueil Poèmes (1944). “Dans ce livre qui respire au rythme de son époque, on reconnaît déjà le souffle poétique de Šopov”, a-t-il ajouté.

Sonia Stojmenska Elzeser s’est penchée sur les aspects littéraires et historiques de Poèmes (son exposé en macédonien est disponible ici), Gordana Mihaïlova Bošnakovska a parlé des poèmes d’amour dans ce recueil de poésie de la résistance, alors que  Mihaïl Rendžov a évoqué des souvenirs de son amitié avec Šopov. La rencontre a été conçue et animée par Jasmina Šopova. Аleksandra Velinova, a lu des extraits du livre, accompagnée par le guitariste  Petar Rendžov.

Un exemplaire du facsimilé de Poemas a été offert à chacun des invités. “Avec cette dernière publication, la maison d’édition Sigmapres de Skopje s’affirme en tant que gardienne de la mémoire d’Aco Šopov”, a déclaré Maja Bojadžievska, qui perpétue l’activité éditoriale de son père, Kosta Bojadžievski, collègue et ami proche de Šopov. En effet, Kosta Bojadžievski avait publié une volumineuse monographie sur le poète en 2002 (en macédonien), ainsi que le livre Senghor-Šopov: Paralelismos, en 2006.

Dans le cadre du 70e anniversaire de la publication du recueil Poèmes d’Aco Šopov, l’Université Saint Cyrille et Méthode de Skopje a organisé le lendemain, 8 octobre 2014, le lancement de la Maison lyrique d’Aco Šopov, le site internet que vous êtes en train de visiter.

Un aperçu de la revue de presse (en macédonien) est disponible sur Daily.mk оu Time.mk

Cliquez sur les vignettes pour trouver plus d’informations sur les photos de l’événement.

Les photos peuvent être téléchargées et reproduites avec la mention obligatoire :
© Aco Šopov – Poesis