Carte postale qu’Aco Šopov a envoyéе à son fils Vladimir de Paris, en juillet 1960.