Aco Šopov à son domicile à Skopje, en 1957, traduisant en macédonien Cyrano de Bergerac. © Aco Šopov – Poesis