Aco Šopov et son fils Vladimir au milieu des années 1950.
Cliquez sur la photo pour l’agrandir.