Luisa Futoransky, Argentine

Née à Buenos Aires en 1939, Luisa Futoransky est poétesse, romancière, essayiste, traductrice et journaliste. Depuis 1974, elle a vécu successivement en Espagne, au Japon, en Chine et à Paris. En France, elle a été rédactrice pour l’agence France presse (AFP) et a travaillé au Centre Georges Pompidou comme conférencière.

Chevalier des Arts et des Lettres (1990), elle a publié en français Lunes de miel, voyage dans la plus stricte intimité (Belfond, 1995), Cheveux, toisons et autres poils, (Presses de la Renaissance, 1991, essai), Julia (Éditions de l’aube, 1990, roman), Partir, te dis-je poèmes (Actes sud, 1985, poésie), Chinois, chinoiseries (Actes Sud, 1984, roman) et Les Orties de Saorge (Editions de la Grenouillère/Editorial Leviátan, 2013, poésie).

2011 Sol_NegroLuisa Futoransky a adapté en espagnol un choix de la poésie d’Aco Šopov, publié sous le titre Sol Negro en Argentine, par Editorial Leviátan, en 2011.

Son séjour en Macédoine lui a inspiré le poème « Viejo Ohrid »

Ohrid, la vieille

à ohrid je me suis vue épier des ombres
j’en ai chassé quelques-unes
celles des barques à rames sont restées, mes préférées,
d’un bleu resplendissant
qui se plient au gré des roseaux

tremble
lady
tremble

ce n’est pas bon, les lacs
ils ont fini par pleurer

Lisez également le poème « Avec les doigts« 
Autres poèmes de Luisa Futoransky, lus en espagnol
Visitez le blog de Luisa Futoransky
Articles de Luisa Futoransky publiés au Courrier de l’UNESCO :