Léopold Sédar Senghor, Sénégal

Le poète et président sénégalais Léopold Sédar Senghor (1906-2001) et le poète macédonien et ambassadeur de Yougoslavie Aco Šopov (1923-1982), se sont rencontrés à Dakar au début des années 1970, lorsque Šopov s’y est rendu pour accomplir sa mission diplomatique et « poétique ». Leur amitié est à l’origine de celle de leurs pays dont les liens culturels perdurent au-delà de la disparition des Etats et des êtres.

Dédicace de Senghor à Sopov

Outre son action diplomatique, en grande partie consacrée à la participation du Sénégal au IV Sommet du Mouvement des non-alignés, à Alger, en 1973 (Senghor s’y est rendu),  Šopov a également préparé la visite officielle du Président sénégalais en Yougoslavie (qui allait être reçu par le président Tito, à Belgrade, en 1975), ainsi que sa participation aux Soirées poétiques de Struga, au sud de la Macédoine, dont il fut le lauréat 1975.

Kniga Sengor 1975Aco Šopov, qui a été à l’initiative de cette distinction, a traduit en macédonien un important volume de l’oeuvre poétique de Senghor (couverture à gauche), qui a été réédité en 2016.

Une partie de ces poèmes traduits a été reprise dans le livre Senghor – Šopov : Parallèles, publié à l’occasion de la célébration de l’Année Senghor en Macédoine, en 2006.

Senghor, chef d’Etat, poète, penseur, membre de l’Académie française, est connu, avant tout comme l’un des fondateurs et théoriciens du mouvement de la Négritude, née à la veille de la Seconde Guerre mondiale.

Quelques poèmes de Senghor: Femme noireJoalL’ouraganLe totemMasque nègreNeige sur ParisNuit de SinéPrière aux masques.

Ecoutez également la traduction macédonienne de « Femme noire ».